ConnexionConnexion

20161104 160705H x150Jean-Christophe RUFIN n'a pas de lien direct avec Vignoux-sur-Barangeon, mais l'école élémentaire de Vignoux porte son nom depuis le 4 novembre 2016.

Ce choix a été fait début 2016 par les élèves de CM2, dans le cadre de réflexions voulue par l'Education Nationale menées autour de la laïcité. Les élèves ont effectué les démarches pour que leur école porte un nom. Ils avaient recherché des personnes pouvant incarner les valeurs de l’école : le goût des mots, la solidarité, la paix... Et pour eux, le nom de Jean-Christophe RUFIN est associé à tout cela.

Jean-Christophe RUFIN est né à Bourges le 28 juin 1952. Il est méde20161104 160705 x800cin de formation, et a longtemps fait carrière dans l'humanitaire :  il est l'un des pionniers de Médecin Sans Frontières, en est même vice-présient entre 1991 et 1993, ancien administrateur de la Croix Rouge Française (1994-1996) et président d’Action Contre la Faim (2002-2006) dont il est toujours président d'honneur. Il a participé à de nombreuses actions humanitaires - Ethiopie et Kosovo entre autres - et accordé plus de 20 ans aux Organisations Non Gouvernementale (ONG).

En parallèle, il fait également carrière dans les ministères et la diplomatie. Diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris en 1980, il devient dès 1986 conseiller auprès du secrétaire d’Etat aux Droits de l’homme,  en 1989 attaché culturel et de coopération auprès de l'ambassade de France au Brésil, et en 1993 conseiller auprès du ministre de la Défense, conseiller spécialisé dans la réflexion stratégique sur les relations Nord-Sud. Pendant cette période, il portera la mission humanitaire française en Bosnie-Herzégovine.

En 2006, il devient ambassadeur à Dakar au Sénégal et en 2007 en Gambie.

Jean-Christophe RUFIN ayant consacré plus de 20 ans de sa vie dans les ONG, il publie en 1986 un essai sur le rôle des ONG dans les situations de conflit, puis se consacre ensuite aux romans d'aventures, historiques, politiques, qui s'apparentent à des récits de voyage, la plupart du temps de nature historique, ainsi qu'à des romans d'anticipation.

Plusieurs de ses livres ont été couronnés par les plus grands prix et sont devenus des classiques : Les causes perdues (1999, prix Interallié), Rouge Brésil (2001, prix Goncourt)

Il est élu le 19 juin 2008 à l'Académie Française (au fauteuil de l'écrivain Henri Troyat).

Jean-Christophe RUFIN est venu à Vignoux-sur-Barangeon le 4 novembre 2016, au baptême de l'école élémentaire qui porte son nom (voir l'article sur ce sujet en cliquant ici)

20161104 145804 800x 20161104 150346 800x

Son oeuvre littéraire :

Essais :

  • 1986 - Le Piège humanitaire – Quand l'humanitaire remplace la guerre
  • 1991 - L'Empire et les Nouveaux Barbares
  • 1994 - La Dictature libérale (prix Jean-Jacques-Rousseau 1994)
  • 1994 - L'Aventure humanitaire
  • 2044 - Géopolitique de la faim

Romans, récits et nouvelles :

  • 1997 - L'Abyssin (prix Goncourt du premier roman et prix Méditerranée)
  • 1998 - Sauver Ispahan
  • 1999 - Les Causes perdues (prix Interallié 1999), Prix littéraire de l'armée de terre - Erwan Bergot 1999
  • 2001 - Rouge Brésil (prix Goncourt 2001)
  • 2005 - La Salamandre
  • 2007 - Le Parfum d'Adam
  • 2008 - Un léopard sur le garrot
  • 2010 - Katiba
  • 2011 - Sept histoires qui reviennent de loin (nouvelles)
  • 2012 - Le Grand Cœur
  • 2013 - Immortelle Randonnée : Compostelle malgré moi
  • 2014 - Le Collier rouge (prix Maurice-Genevoix)
  • 2015 - Check-point

 

tipi x100

180x150 payer generique

CCVF

Aller au haut